CMA CGM Marco Polo

Le plus grand porte-conteneurs du monde

396 m de long / 16 000 evp

CMA CGM MARCO POLO

Naissance d’un géant des mers

Auteur

Interview de Jean-Baptiste Boutillier, Directeur Technologie & Informations CMA Ships

Jean-Baptiste Boutillier

 

 

 

 

 

 

Comment se construisent des porte-conteneurs aussi grands ?

Les navires sont construits en tronçons qui sont assemblés en cale sèche. Chacun des tronçons du navire peut peser jusqu’à 2 200 tonnes.

Ils sont levés par des grues flottantes capables de soulever de tels blocs et de les positionner en cale sèche où ils sont assemblés. La cale sèche doit donc faire plus de 400m de long.

Chaque tronçon est ensuite soudé par des soudeurs expérimentés capables de souder des tôles qui font jusqu’à 8cm d’épaisseur.

En quoi ce géant des mers, de par sa taille et ses équipements, représente-t-il un défi ?

Les deux principaux défis sont l’intégration de tous les équipements en un même navire et la maîtrise des techniques de construction.

Les grands chantiers coréens répondent à ces défis car ils ont adapté leurs capacités et techniques avec l’agrandissement progressif des navires qu’ils ont construits. Ceci leur permet de n’avoir que de petites évolutions à faire pour chaque nouvelle taille de navire. En revanche le défi serait d’une toute autre ampleur pour un chantier qui souhaiterait construire un navire de cette taille sans avoir fait de navires d’une taille légèrement inférieure.

Quelles sont les technologies, notamment énergétiques et environnementales, qui équipent ce navire ?

Le CMA CGM Marco Polo dispose des toutes dernières innovations technologiques en faveur de l’environnement.

Il dispose notamment d’un système « exhaust gas by pass » qui peut être comparé aux turbo basse pression sur les voitures et qui permet d’améliorer l’efficacité énergétique du moteur.

Nous avons aussi mis en place un système de traitement des eaux de ballast. Ces eaux sont filtrées et passent dans des lampes UV pour s’assurer qu’aucun organisme vivant ne soit transporté dans les ballasts et vienne ainsi coloniser l’habitat d’espèces locales au fur et à mesure des rotations.

Par ailleurs, nous avons modifié les moteurs pour réduire la quantité de NOx (oxydes d’azote) dans les gaz d’échappement.

Des modifications ont également été apportées au plan de tuyautage pour faciliter l’utilisation du MDO (diesel) à faible teneur en soufre dans les ports européens.

Enfin, la règlementation impose dorénavant le calcul d’un index d’efficacité énergétique et en fixe des valeurs maximales qui vont diminuer au fur et à mesure (EEDI ou Energy Efficiency Design Index). L’objectif fixé par l’Organisation Maritime Internationale (OMI) à horizon 2025 est une réduction de 30% de l’EEDI. Le CMA CGM MARCO POLO est déjà conforme aux exigences de 2025 avec une valeur de l’EEDI de 10,37, soit 31% en dessous de la valeur maximale autorisée

A propos

Le 5 novembre, le Groupe CMA CGM a pris livraison du plus grand navire de sa flotte, et plus grand porte-conteneur au monde (en capacité) à ce jour, le CMA CGM MARCO POLO, pouvant transporter jusqu’à 16.000 EVP.
A travers ce blog, vous découvrirez aussi bien ce navire que de nombreux aspects de la marine marchande : de la construction du navire, à la formation des marins en passant par les marchandises transportées ou les innovations technologiques en faveur de l’environnement.